Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 octobre 2004

Le fugitif

Derrière ce journal (photo, hélas, indisponible sur hautetfort) , l’excellent et très conservateur El Mercurio ,  se dissimule un individu aux abois .Je l’appellerai le fugitif. Il espérait en venant se cacher dans ce coin perdu du monde leur échapper , mais ils ont fini par le rattraper . Pourtant , il avait longtemps cru avoir gagné la partie . Il avait vu les rangs de ses amis décimés par leurs attaques , mais lui se sentait immunisé . Il se payait même le luxe de les narguer en omettant ostensiblement de leur vouer le moindre culte. Mais ce jour là , lancés en vagues successives,  ils prirent d’assaut cette citadelle qu’il pensait inexpugnable et submergé par leur nombre , il dut rendre les armes.  La défaite fut humiliante et ignominieuse.  Vae victis !

Il aurait du se méfier pourtant . Déjà en arrivant à l’hôtel Sheraton de Santiago , il y avait eu ces signes annonciateurs d’un dérèglement des lois immuables régissant son existence . Ainsi dans ce temple de l’affairisme où s’échangent d’habitude biens , minéraux , végétaux et jeunes gens dont l’union sera le ciment assurant la pérennité de l’édifice social , dans ce haut lieu  dont le matérialisme était certains jours nuancé par la présence de prélats qui dans un ballet d’habits sacerdotaux assuraient outre la toute puissance  de la spiritualité judéo-chrétienne , le lustre de notre sainte mère l’Eglise et celui des sols recouvert d’un marbre exquisément caressé par le frottement discret de ces toges pontificales , dans cet antre du bon goût castillan , il y avait ce panneau d’une taille provocante annonçant avec une insolence triomphante , XII congrès latino-américain et II congrès chilien de sexologie et d’éducation sexuelle ! Au passage le fugitif nota que le Chili avait acquis un retard de douze à deux avec le reste du continent ,   dans la tenue de ces assemblées où ceux qui ne peuvent plus le pratiquer viennent discuter de sexe et de la manière de l’enseigner .Au centre de l’affiche gardées par deux agents de la sécurité en complets gris , porteurs de lunettes noires destinées à les protéger sans doute des jets de sperme où de toutes autres formes d’excrétions émises par les congressistes et le public maintenus dans un état d’excitation frénétique , au centre de cette affiche donc ,  un poing fermé totalement hors de propos rappelait sans doute les convictions politiques du graphiste .Une nature morte , placée à la droite de l’affiche , essayait d’apporter une note formelle à cette étrange invitation . Le fugitif ricana en observant que la majorité des congressistes étaient des sexagénaires , plus soucieux pour l’instant de s’adonner aux libations que de s’abandonner à leur libido .El pisco vencera !

 Epuisé par son long voyage depuis la Polynésie, il gagna sa chambre , prit une longue douche et se glissa avec délice entre les draps glacés où il sombra dans un profond sommeil . Toute la nuit il lui sembla entendre des gémissements et des grognements comme si ce vénérable établissement se fût mué en une ruche où les abeilles,  bonnes ouvrières , s’efforçaient de mettre en pratique les connaissances acquises durant la journée .

Le lendemain, le fugitif , le cœur rempli de pitié pour ces pauvres citadins , montait dans l’avion de 11H15 pour Puerto-Montt  et de là gagna son refuge , où il se crut , comme chaque année à la même époque, à l’abri  …jusqu’à ce jour funeste .

J’ai entre les mains son journal manuscrit détaillant par le menu les évènements tels qu’ils se déroulèrent pendant les quelques heures où son univers chancela . J’hésite encore à le reproduire , tant ces mots jetés sur le papier par une main nerveuse me semblent excessifs , tant la pensée qu’ils véhiculent me paraît outrancière . La censure , oui , c’est cela , il va falloir que j’aie recours à une certaine censure !

 

 

Commentaires

Quand est-ce que vous publiez ?

C'est vraiment trés bien !

Écrit par : dilou | 01 novembre 2004

Merci!

Je suis en pourparlers avec Arlequin , mais ils trouvent que ça manque de sexe!

Écrit par : Manutara | 01 novembre 2004

Les commentaires sont fermés.