Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 octobre 2004

Le retour

Arrivé hier soir par le vol LAN à Papeete- Faaa. La chauffeuse de taxi qui me conduit à l'hotel Sofitel Maeva , me dit que des bruits inquiétants circulent sur la possibilité de barrages routiers dans les jours à venir . J'apprends qu'il y a deux présidents , que certains ministres de l'ancien gouvernement renversé  sont barricadés dans leurs bureaux et que leurs partisans ont entamé une grêve de la faim . Pendant ce temps Gaston le  nouveau ancien  président multiplie les plaintes contre  Oscar l'ancien nouveau président qui lui accumule les demandes d'annulation de la fameuse motion de censure et exige de nouvelles élections .

Ce matin je prends mon petit déjeuner au bord du lagon en compagnie d'une centaine de gardes mobiles basés au Maeva. Silence impressionnant dans le grand fare niau ! Coincé au centre , un couple américain d'une soixantaine d'années n'ose lever les yeux de ses eggs and bacon . De temps en temps la femme promène un regard effrayé sur ses voisins et lance un timide , oh my God!

Pendant que des touristes débarquent de leur autocar , les gendarmes embarquent dans leur bus grillagé. Un point commun , ils ont tous l'air de s'ennuyer ferme!

La silhouette inquiétante d'un vaisseau de guerre chinois évolue dans la rade .

Demain je rentre aux Marquises .

 

 

Commentaires

Ah la Patagonie! Le mien de voyage a été reporté sine die. La brume de Punta Arenas et ce petit troquet de Porvenir (une serveuse splendide!) me manquent cruellement.

Écrit par : Slothorp | 29 octobre 2004

Dommage! Le printemps est la plus belle saison en Patagonie. Les jours s'allongent et s'il pleut souvent , la nature se pare de couleurs étonnantes .

Écrit par : manutara | 29 octobre 2004

Les commentaires sont fermés.