Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 septembre 2004

Ca arrache !

Je faisais allusion , l’autre jour , entre autres peurs irrationnelles , à la terreur qu’on voudrait bien nous voir éprouver pour les OGM ( organismes génétiquement modifiés) et leur utilisation dans l’agriculture . En résumé il s’agit de mettre au point des semences « immunisées » contre les principaux parasites affectant le blé , le mais ,le colza…en se livrant à des manipulations génétiques. Inconvénient : on ne connaît pas à long terme l’effet de ces produits sur la santé . Avantage : ces semences rendent l’utilisation des insecticides inutiles . Ors , ces insecticides , on en est sur , sont eux , hautement nuisibles à l’écosystème et à notre santé . A priori , si j’avais été militant chez les verts je me serais dit , bon , ça à l’air intéressant ce machin . Laissons les scientifiques faire leur boulot ( les verts disent boulot ,  ça fait nature ) et tirer leurs conclusions . C’est raisonnable , non , comme raisonnement ?

 Problème,  ce sont les américains et plus particulièrement une multinationale U.S de l’agroalimentaire qui ont mis au point les premières semences . Aie ! Ca sent le souffre ce truc ! Pour tout arranger ces semences sont actuellement testées massivement dans certains pays du Tiers-Monde comme l’Inde et le Brésil . Vous voyez où je veux en venir ? Amérique, grand capital , semences , Tiers-Monde ….mais bon sang c’est bien sur ! Encore un complot de la malbouffe internationale pour achever les survivants de cette effroyable invasion qui a vu des hordes de hamburgers recouverts de ketchup essayer d’égorger nos filles et nos compagnes .

Dans notre pays quelques laboratoires se sont intéressés à la question et ont décidé de mener des études de leur côté . Les politiques, tout en faisant des déclarations très médiatiques et très hostiles aux OGM , se sont  rendus compte que si ceux-ci s’imposaient un jour ,  nous serions totalement à la merci de quelques fournisseurs étrangers pour assurer nos approvisionnements en semence . Ils ont donc , discrètement ,  donné leur accord pour que les recherches se poursuivent , à petite échelle bien sur ,  ne serait-ce que pour savoir si oui ou non ces OGM sont nocifs pour l’environnement et la santé . On planta donc quelques hectares de blé et de mais transgéniques . C’est là qu’intervient notre ayatollah moustachu de l’écologie  . Entre deux fastfoods , il décida de s’en prendre à ces parcelles à la semence impure . Les uns plantaient, les autres arrachaient . Pour mieux frapper l’opinion publique , ces hérauts d’une croisade dont la Jérusalem se trouve au Larzac , ont aussi dévasté deux ou trois laboratoires sous l’œil attendri de quelques gendarmes désœuvrés . Les médias accordèrent quelques secondes aux malheureux savants et à leur complainte rétrograde : des années de recherches anéanties en quelques minutes .Par contre les plateaux de télévision furent largement ouverts au purificateur sementique ( moyen , je sais !) . L’arrachage de plants contaminés devint un must dans la capitale . Quel joie de voir tous ces citadins déguisés en bouseux arracher tout et n’importe quoi ! Au milieu des malheureux pieds de mais malmenés , secoués et volant en tous sens , contaminant ainsi largement les champs environnants ,  ceci soit dit en passant , on pouvait reconnaître le gratin du gotha des bien pensants . Un plan de carrière bien conçu incluait dorénavant ,  entre un stage commando en Guyane et un saut à l’élastique dans le Luberon , un arrachage rageur de plants maudits . Je crois même , que dans leur frénésie destructrice il s’en prirent un jour au champ d’un paysan innocent . Innocent mais pas manchot ! Cela se termina par quelques salves de gros sel dans le cul !

Et puis hier , alors qu’en famille ils étaient venus déraciner en toute candeur ce que d’autres  avaient planté pour leur malheur , par la maréchaussée  ils se sont fait rosser !

Quel scandale ! Moi je suis d’accord avec ce vieux stalinien à la crinière blanchie qui hurla son désespoir dans les micros avidement tendus ! Si on ne peut plus saccager en paix la propriété d’autrui , où va-t-on ? C’est une remise en cause de plus d’un avantage acquis ! Paraîtrait même que le gouvernement il est pas légitime . Encore une sombre histoire d’adultère !

Les commentaires sont fermés.