Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 septembre 2004

Perte de temps

Ce matin en me rasant , j’ai brusquement ressenti un grand vide . Voyons. Comment expliquer cela ? Votre maison est remplie de bibelots divers ramenés d’expéditions plus ou moins lointaines . Ce ne sont pas toujours des objets d’une grande valeur financière ou esthétique  , mais  vous y êtes attachés . Ce sont simplement des bornes mesurant le chemin parcouru.  Et puis , un jour , un de ces objets disparaît , vol ou négligence , vous ne le saurez jamais .  Bien entendu , vous ne remarquez pas immédiatement cette absence . Mais au fil des jours naîtra , sournoisement, insidieusement ,  une sensation de manque née de cette absence . Des semaines ou des mois passent et voilà que brusquement , au détour d’une conversation , en lisant un livre ou en regardant un film , l’image du disparu vous apparaîtra avec la clarté d’une révélation . Mais où est passé mon petit Tiki de pierre , celui que machin m’avait offert pour mes trente ans ? Vous essayerez  de vous souvenir de cet objet si longtemps ignoré , un peu méprisé même …..il n’était pas bien beau ce Tiki . Quand l’ai-je vu pour la dernière fois ? Et puis vous retournerez votre maison de fond en comble , non pas  pour retrouver l’objet dont votre subconscient a déjà accepté la perte mais pour combler cette fissure qui brusquement s’est ouverte sous vos pieds .

Moi , ce matin ce n’est pas d’un tiki dont j’ai à déplorer la perte . Non , j’ai brusquement réalisé que j’avais perdu …. mon temps .Disparu ! Il était là , abondant , inépuisable , infini . Allons , j’ai tout mon  temps…..je le possède , aita pea pea            comme on dit ici ! Puis brusquement ….un vide . Hou hou …..temps , où es-tu ? Reviens ! Ne t’en vas pas si vite !

Je sais qu’il est inutile de fouiller la maison . Ca tombe bien , en plus d’être négligeant je suis paresseux . Non,  c’est fichu , mon cher temps , je t’ai définitivement perdu ! Attention ! Je ne déplore pas l’utilisation de ce temps , pas de mea culpa , j’aurais du faire ceci ou cela , pas de remords , juste l’impression de ne pas avoir vu partir un être cher . A mon ami le prisonnier , disparu lui-aussi , je disais un jour ma préférence pour le sablier sur la montre dans la mesure du temps . A chaque instant on voit le temps écoulé et le temps à venir .Les grains répandus et le sable restant .   C’est vrai que c’est un peu angoissant . La montre , elle ,  est un cercle  . Elle nous berce dans l’illusion que le temps n’a ni commencement ni fin .Si , comme la mienne , votre montre est automatique , c’est encore pire ! On ne se soucie tout simplement plus du temps qui passe . Moi je l’ai perdu . Si quelqu’un le retrouve ….

 

 

Deux vieillards assis sur un banc.

 

-         Quel temps….hein !

-         Huit heures moins le quart. Nous avons encore le temps !

-         Quel temps ?

-         Le temps de voir venir !

-         Voir venir quoi .

-         Le sale temps , pardi !

-         Mais il fait un temps splendide ! La météo….

-         Oh , je ne perds pas mon temps à les écouter , ils se trompent tout le temps !

-         Vous entendez…..

-         Héééé……….

-         Huit coups au clocher de l’église . C’est que le temps passe !

-         Il file oui , oulala ! Faut que j’y aille si je veux arriver à temps !

-         Bah , vous ne le rattraperez plus maintenant !

-         Qui ça ?

-         Ben le temps perdu , tiens . Il court bien trop vite pour vous !

-         Bah , vous avez raison ! Il vous reste encore un peu de temps ?

-         Attendez que je regarde….Fut un temps j’en avais plein…si…là !

-         Vain Dieu mais il est tout rabougri et minable ! On dirait une souris crevée ! C’est quoi ?

-         C’est mon petit-fils que me l’a donné . C’est tout ce qu’il a trouvé . Temps partiel qu’ils appellent ça maintenant !

 

Commentaires

Eh!!! Oh!!! Je n'ai pas totalement disparu! Même que tous les jours, je m'aperçois encore dans la glace de ma salle de bain! Et lorsque j'en ai l'occasion, je viens lire ici mon oiseau de malheur préféré.



Promis, dimanche, je viendrai mettre à jour mon journal. Je le ferai sans doute tous les dimanches, d'ailleurs, puisque c'est le jour du Seigneur, à ce qu'il paraît. Et comme dans ma famille, on ne croit en rien, il est normal que ce jour soit consacré aux riens de mon existence.

Écrit par : oliviermb | 07 septembre 2004

Bon , voilà , il ne manquait plus qu'un fantome dans les couloirs de la citadelle . C'est chose faite .Bienvenue , ombre d'Olivier!

Écrit par : Manutara | 08 septembre 2004

Les commentaires sont fermés.